La brasseuse en chef Pam Honeyman fabrique quelques-unes des meilleures bières de Grande-Bretagne. La gamme de bières de Monty's Brewery est appréciée des locaux, des Finlandais… et d'un heureux troupeau de vaches.

Comment êtes-vous devenue brasseuse de bière ?

J'aime cuisiner, et pour moi, brasser c'est cuisiner avec d’autres ingrédients. Je réfléchissais à une réorientation professionnelle et j'aimais bien boire de la bière. Il y a 10 ans, j’ai donc suivi une formation en brassage. Il n'y avait alors que 26 brasseries au pays de Galles, par rapport à une centaine aujourd’hui. Il y a de très bons brasseurs ici. Je pense que nous avons plus de bières primées au pays de Galles par habitant que partout ailleurs dans le monde. C’est un don naturel !

Elle était comment, votre première bière ?

Je voulais créer une bière facile à boire, avec environ 4,2% d’alcool pour lui donner un peu de corps et de la saveur. Elle devait être si gourmande qu’une fois la première pinte avalée, vous en commandiez toute suite une deuxième. Vous pouvez faire des bières vraiment fabuleuses qui sont riches en saveurs intenses … mais après la première vous avez déjà votre compte. J'ai appelé ma première bière Sunshine, car c’est un vrai rayon de soleil. La recette est inchangée depuis sa création, et reste la meilleure vente en fût.

Beer production
Brewery machine with door open
Monty's Brewery

Qu'est-ce qui rend une bière différente d'une autre ?

Différentes souches de levure confèrent une quantité phénoménale de profils de saveur. Ensuite, vous avez les malts. Ils ont chacun leurs caractéristiques propres, allant de herbeux et terreux aux saveurs de baies noires, d'agrumes ou de fruits tropicaux, en passant par le marc de café et le pain grillé. Le but est de les mélanger pour obtenir la couleur et la saveur que vous souhaitez. Et ensuite, vous pouvez ajouter ce que vous voulez et voir si cela fonctionne. Nous venons de mettre au point une bière expérimentale à base de citron vert et de citronnelle. Et nous en avons également testé une nouvelle avec des raisins secs, du sirop d’érable et de la cannelle, pour en faire une bière de style pudding de Noël. Et j'aime bien quand arrive l'automne : notre bière à l'érable est l’équivalent en verre d’un gros câlin réconfortant.

Dans votre production, avez-vous une bière préférée ?

S’il fait chaud, un bon verre de Desert Rat est imbattable : ça rafraîchit, c'est facile à boire. En revanche, si j’ai les blues ou si j’ai besoin d’un remontant c’est Dark Secrets pour moi, sans hésitation. J'adore les variations saisonnières : je raffole de Maple en automne, puis Ding Dong à Noël.

https://www.instagram.com/p/BXVNT9HgZPX/?utm_source=ig_web_copy_link

Comment trouvez-vous les noms ?

Nous essayons de trouver la bonne adéquation entre la bière et son nom. Mischief (La Zizanie) a un degré d’alcool de 5% - la bière la plus forte que nous avions faite à ce moment-là - mais on aurait dit une bière à 4%, donc ça peut vous amener à semer la zizanie si vous en buvez trop. Old Jailhouse (Vieille Prison) doit son nom à notre pub distributeur The Sportsman à Newtown, qui était autrefois la prison de la ville. Desert Rat est super sèche. Best Offa est la bière officielle du sentier qui longe la frontière galloise, le Offa's Dyke Path, et nous reversons 3 p par pinte pour son entretien. Dark Secret et Masquerade sont nos deux bières sans gluten. Elles se font passer pour de la bière mais ne contiennent pas de gluten.

Pourquoi avez-vous commencé à fabriquer de la bière sans gluten ?

Je participais à un salon et un visiteur du stand sur deux nous disait qu’il était intolérant au gluten ou souffrait de la maladie cœliaque. Si on m'avait diagnostiqué une intolérance au gluten et qu'on m'avait dit que je ne pouvais plus boire de bière, je serais un peu contrariée. J'ai donc recherché différentes façons de fabriquer une bière sans gluten, sans lésiner sur le goût. Nous avons été les premiers au pays de Galles à le faire et le marché est en forte croissance. Nous vendons beaucoup en Scandinavie, où ils prennent leur santé très au sérieux.

Measuring apparatus in brewery
Brew kettles at Monty's Brewery
How to brew beer, flowchart on blackboard over the bar
Monty's Brewery

Comment les Finlandais ont-ils découvert Monty's ?

Le gouvernement gallois a organisé une mission pour présenter les spécialités galloises en Finlande et en Suède en 2015 et nous vendons maintenant dans la plus grande chaîne de supermarchés en Finlande. Cela a été fantastique pour nous. Le soutien reçu du gouvernement gallois a été incroyable. Ils se rendent compte que nourrir l’excellence des petits producteurs permettra au pays de Galles de s’imposer sur le marché mondial. Nous ne pouvons pas faire concurrence aux produits bon marché fabriqués en série, mais quand il s’agit de savoir-faire artisanal, là nous sommes des champions.

Est-il vrai que la bière de Monty est également appréciée des vaches ?

Oui! Il y a une ferme à deux pas de chez nous où Ifor Humphreys élève du bœuf Welsh Waygu. Au moment de l’enfûtage ou l’embouteillage, la première partie contient trop de levure pour la consommation humaine et la dernière partie contient trop de dépôt. Donc, à chaque fois que nous brassons, ils nous restent toujours un ou deux fûts en rab, que nous livrons à une ferme à deux pas d’ici, où notre voisin Ifor Humphreys élève des bovins de la race Welsh Wagyu, qui descendent deux ou trois pintes par jour. Le bœuf a un goût enivrant !

Bottles in brewery
Bouteilles, Monty's Brewery

Histoires connexes